Treceți la conținutul principal

Le lion et le chasseur/Leul si vanatorul-fabula de La Fontaine

Un fanfaron, amateur de la chasse,
Venant de perdre un chien de bonne race,
Qu'il soupçonnait dans le corps d'un lion,
Vit un berger : «Enseigne-moi, de grâce,
De mon voleur, lui dit-il, la maison,
Que de ce pas, je me fasse raison.»
 Le berger dit : 
- C'est vers cette montagne.
En lui payant de tribut un mouton 
Par chaque mois, j'erre dans la campagne 
Comme il me plaît, et je suis en repos.
Dans le moment qu'ils tenaient ces propos,
Le lion sort, et vient d'un pas agile.
Le fanfaron aussitôt d'esquiver;
  - Ô Jupiter, montre-moi quelque asile,
    S'écria-t-il, qui me puisse sauver!


Un vanator fudul si fanfaron,
Pierduse unul din ogarii sai
si banuind ca leul l-a mancat
Pe un cioban vecin  l-a intrebat: 

Esti bun ,te rog sa-mi spui,
Stii unde sta cel care m-a furat?

Vreau sa ma socotesc cu dumnealui.
Ciobanul spuse:
-Colo, dupa dealul asta,
Eu ii platesc tribut un miel pe luna
Si dinspre partea lui am pace buna.
Ma lasa linistit sa-mi vad de treaba.
Stateau cei doi de vorba impreuna,
Cand, dintr-o data,
Leul s-a ivit pe nesimtite
Si viteazul vanator a impietrit:
-O,Jupiter, a murmurat,
Arata-mi unde
Gasesc o scobitura sa ma pot ascunde!  


Dreptatea leului -fabula de la Fontaine
Vulpea cu coada taiata-fabula de La Fontaine



   

Comentarii